Le bouclier hongrois, sans les filles (on scomprend)

On cause, on cause, on s’extasie devant les mignons petits dessins de nos bouquins, et on bosse sur des traductions modernisées (voire escrimissées) des mêmes bouquins. Mais l’épée longue, ou les épées qui coupent pour de vrai ne sont pas seules. J’ai déjà traité ailleurs, ya longtemps, des bâtons et autres armes nobles et distinguées.…

En cadeau, Meyer, Chap.5 de l’épée longue

Chapitre 5 : Un conseil utile à propos de la parade L’escrime est basée sur deux éléments fondamentaux. En premier, l’attaque qui vous permet d’éprouver votre adversaire. En second vient la défense qui permet de repousser loin de vous les attaques adverses, les rendant ainsi faibles et inopérantes. J’ai déjà assez expliqué comment frapper. Or, comme…

« Pitié, ne me tuez pas »

Les lettres de rémissions ayant eu un certain succès comique lors des journées AMHE d’Arles des 25 et 26 janvier 2014, voici de quoi continuer la rigolade. Le texte à même d’intéresser les bretteurs est en gras. Le document est tiré de la très gracieuse édition des lettres de rémissions accordées en Anjou entre 1580…

Six règles: amplement suffisant.

Allez, hop, je n’aime pas l’épée bocle, mais c’est court, c’est complet et pas si mal foutu que ça. Ici sont décrites les pièces avec le bouclier La première pièce avec le bouclier procède du coup de dessus. Lorsque tu donnes un coup de dessus dirigé vers l’adversaire, place le pommeau de ton épée à…