Le 09/01, bim, bam, la lutte avec un coutelas, c’est ça.

Une pièce destinée à se rapprocher

Pendant que vous approchez l’adversaire, donnez un coup de dessus pour atteindre sa tête. S’il pare cette attaque avec son arc et va en l’air, levez aussi vos quillons puis laissez passer votre pointe avancée au dessus de sa parade pour atteindre son visage, comme je viens de l’enseigner à propos du réveil. Ainsi, vous le forcez à parer de plus en plus haut. Pendant cela, abaissez votre corps tout en bondissant vers l’avant, puis envoyez votre pointe basse, c’est à dire les quillons, sous son coutelas pour frapper son visage.

Description détaillée sur l’art de l’escrime, Joachim Meyer, 1570, Livre II, f°47v. Traduction personnelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s