Le 04/12, on bouge

Marozzo_25

Chap. 5. De l’admonition des déplacements.

 Je te dis également qu’enseignant à tes élèves, généralement des Armes tranchantes, c’est-à-dire de la targe et de la rondache, et de la large bocle, et de l’épée seule, et de l’épée et de la cape, de l’épée et du poignard, et des deux épées et de beaucoup d’autres sortes d’armes que tu connais, enseigne leur toujours les déplacements de garde en garde, en avant comme en arrière et sur le côté, et de travers, et de toutes les manières possibles, et enseigne-leur à accompagner la main avec le pied et le pied avec la main, autrement tu ne feras pas de bonnes choses.

Si néanmoins tu oublies les règles de ces déplacements, je te les dessinerai ici, ainsi tu pourras voir clairement, mais souviens-toi bien qu’en enseignant les déplacements de ce diagramme, tu les enseigneras en un lieu où il n’y a pas de gens que tu n’aimes pas, généralement des élèves d’autres écoles, et de cette façon il ne te sera pas volé les fondations mêmes de ton enseignement.

L’oeuvre nouvelle d’Achille Marozzo le Bolonais, maître général dans l’art des armes, Achille Marozzo, 1536, traduction d’Aurélien Calonne et Catherine Loiseau 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s