Le 29/11/13 sur le Carrousel, il y a 566 ans, sur Eurosport.

Ils se battirent à la hache et se donnèrent des coups si terribles, si serrés et si précis que de leurs armes dont les tranchants étaient minces et acérés sortaient des étincelles. Ils combattaient si bien et se donnaient des coups si âpres que le roi et les spectateurs disaient qu’ils n’avaient jamais vu donner de coups semblables.

Messire Jacques de Lalaing, voyant l’ardeur de son adversaire, tourna la pointe de sa hache vers le bas: il en frappa trois coups, l’un après l’autre, dans la fente du casque de son adversaire si rudement qu’il lui fit trois plaies au visage. Pourtant, c’était messire Jacques qui avait la visière levée !
Il frappa le premier coup au sourcil gauche, le deuxième au bord du front du côté droit et le troisième au dessus de l’oreille droite.
La bataille ne dura plus très longtemps par la suite car Diego perdit sa hache par une secousse de son adversaire. Sentant qu’il n’avait plus sa hache, il vint vivement vers messire Jacques les bras ouverts pour le prendre par le corps et l’emporter ainsi hors des lices: il s’était vanté de cette intention deux mois auparavant. Mais messire Jacques, devinant son intention, étendit le bras gauche pour l’empêcher d’approcher plus près. Il le repoussa d’un coup de poing, puis jeta sa hache sur le sable et mit la main à l’épée pour la dégainer.
Alors, le roi de Castille voyant que l’avantage était à l’un plutôt qu’à l’autre, encore que tous deux aient bien combattus, jeta le bâton, ce qui signifiait que les faits d’armes étaient accomplis.

Le livre des faits du bon chevalier messire Jacques de Lalaing, traduction par Sébastien Nadot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s