08/11 bis, toujours l’éducation…

« Même si l’estoc a été une pratique autorisée par nos ancêtres dans des affaires sérieuses contre un ennemi commun, il n’est plus autorisé aujourd’hui dans les affaires de loisir. Il est également interdit entre soldats et lorsque deux personnes s’affrontent, hormis dans le cas où l’on se bat contre un ennemi commun. Cette coutume est respectée encore aujourd’hui par les hommes de guerre honorables ainsi que par les bourgeois allemands. Etant donné que l’estoc est prohibé, l’escrime avec la rapière pourrait s’avérer inutile pour les Allemands, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses coutumes issues de nos contacts avec des peuples étrangers. Mais comme ces coutumes gagnent en force, jours après jours, en de nombreux endroits, il devient nécessaire non seulement d’être instruit de ces coutumes étranges venant de nations lointaines, mais également de savoir les pratiquer et de nous adapter à leurs coutumes, pas moins qu’il ne sera nécessaire, afin de pouvoir nous défendre efficacement et pour que nous puissions nous protéger lorsque nous les rencontrons, et même les vaincre. « 

Discours détaillé de l’art de l’escrime, Joachim Meyer, 1570, livre II, f°50r.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s