Le 01/11, une évidence parmi d’autres.

Etant donné que tout le monde pense différemment de son voisin, chacun se comporte différemment dans l’escrime.

C’est pour cela que j’ai pensé qu’il était indispensable de présenter les attaques de chaque manière possible, comment il faut les donner et comment on peut renvoyer ce qui est donné contre soi.

Ainsi, chacun, qu’il soit fort, faible, vif ou lent, trouvera des choses intéressantes à apprendre ici.

Discours détaillé de l’art de l’escrime, Joachim Meyer, livre I, f°4r

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s