Le 28/10, un X marque l’emplacement.

Meyer_1570_Longsword_Cuts

Si vous imaginez ces quatre lignes, vous voyez qu’elles sont réparties autour d’un centre, qui est le lieu où elles se croisent les unes les autres, au niveau du menton. Ainsi, la ligne médiane doit passer au niveau des épaules de l’adversaire pour que la croix soit correcte.

Toutes les attaques doivent s’y conformer, et pas seulement les quatre coups principaux. Mais vous ne devez surtout pas vous dire qu’il est impossible de donner des coups plus hauts ou plus bas que les lignes. En effet, celles ci ont pour unique rôle de vous faire comprendre que vous devez commencer à frapper par elles.

Discours détaillé de l’art de l’escrime, Joachim Meyer, livre II, f°3v

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s