Le 14/10, les avis convergent.

Le coup divergent.

Cela est adapté contre ceux qui maintiennent le bras tendu droit devant leur visage pour parer, et vous pouvez le faire pour les faire sortir de cette défense.

Voici comment faire ce coup : Lorsque vous avez amené votre arme en haut, avec le bras tendu dans la garde haute, pour attaquer, mais que pendant ce temps il donne un coup de dessus, de quelque côté que ce soit, alors déplacez-vous sur le côté opposé à son attaque et frappez par-dessus sur le fort de sa lame, sauf que pendant que vous faites cela, vous devez tourner votre main, de manière à frapper sa lame non pas avec le vrai mais avec le faux tranchant, ou encore avec le plat. Dès que les armes s’entrechoquent, si vous ne l’avez pas frappé avec l’extrémité du faux tranchant de votre lame, estoquez-le droit devant en suivant sa lame pour atteindre son visage. Pendant que vous estoquez, tournez le vrai tranchant vers le bas, afin qu’à le fin de cet estoc vous vous retrouviez dans la longue pointe.

Joachim Meyer, Discours détaillé sur l’art de l’escrime, Vol. 2, troisième livre, f°57r

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s