Le 12/10, Musō Shinden Koran-to Kata. Mais à la provençale.

St didier dégainé

Garde pour faire et exécuter ladite première démarche, premier et second dégainement, pour le lieutenant et le prévôt.

Et pour que le lieutenant fasse ce premier dégainement, il doit avoir les pieds joints, comme cela est montré au dessus sur le premier portrait, marqué avec le chiffre 1.Se tenant ainsi, il doit reculer son pied droit, sur la semelle qui est dessous, et à coté de laquelle se trouve le chiffre 3, et ceci est la première démarche. En même temps, pour faire ce premier dégainement, il doit mettre l’épée au poing et porter la garde de l’épée aussi haut que l’épaule droite, dirigeant la pointe de l’épée directement vers le téton gauche, en tenant la main droite contre le visage, comme cela est montré au dessus, sur le portrait du dit lieutenant, marqué du chiffre 3 derrière son cou.

Traicte contenant les secrets du premier livre sur l’espee seule, mere de toutes armes…, Henry de Sainct Didier, Paris, 1573. Transcription modernisée, f°22v-23r.

Publicités

Une réflexion sur “Le 12/10, Musō Shinden Koran-to Kata. Mais à la provençale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s